Les Samedis des Archives


Les 1ers samedis du mois : des rendez-vous insolites aux Archives !

Programmation de janvier à avril 2023

Les Archives vous proposent de découvrir autrement le patrimoine toulousain conservé sur le site du réservoir de Périole. Sous la forme d'ateliers découverte, d'ateliers participatifs, de conférences ou de visites d'espaces non accessibles au public le reste de l'année, ces rendez-vous mensuels vous feront décrouvrir la face cachée des ressources et des trésors parvenus jusqu'à nous.

Tous les renseignement utiles pour venir nous voir.
Lors de ces rendez-vous mensuels, le parking du personnel est exceptionnellement mis à votre disposition.

Activités gratuites.
horaires : 9h30-12h00
capacité d'accueil : 12 personnes
Public : ado / adultes
Réservation obligatoire des places par courriel ou par téléphone auprès du standard des Archives au 05 36 25 23 80.

Samedi 7 janvier 2023 : atelier participatif Champs troubles

Se promener dans les champs n'est pas toujours aussi paisible qu'il n'y paraît... Vous pourriez être le témoin, plus de 250 ans après les faits, d'un vol de choux ou de poules, de bétail qui saccage les cultures, d'une querelle autour d'un abricotier. Mais encore un coup de sang et de serpette ou de toucadoure, fatal ou pas.
Cet atelier vous offrira l'occasion de découvrir une affaire criminelle aux champs opposant deux frères visiblement ennemis, et ainsi de travailler à partir des documents originaux qui la composent : plainte, dépositions des témoins, rapports des chirurgiens, et autres encore.
Ainsi, au cours de l'atelier, les participants participeront eux-mêmes à enrichir Urbanhist en plaçant ensemble un nouveau point sur la carte interactive de Champs troubles.

Samedi 4 février 2023 : atelier participatif Meurtres à la carte

En septembre 1741, les derniers mots d'Aimé Chapotin avant de s'enfoncer inéxorablement dans la Garonne et de s'y noyer seront "Mon Dieu il y a bien de l'eau icy". Suicide, coup de folie ou meurtre maquillé ?
Cette mort plus que suspecte, nous entraînera d'Avigon à Paris, de Rennes à Toulouse, sur les traces de cet homme dont la vie n'a pas été un long fleuve tranquille. Elle sera aussi le prétexte pour rouvrir un dossier de 1739 où ce même Aimé Chapotin était suspecté de faire partie d'une bande de voleurs. Bande que nous retrouverons d'ailleurs en 1744 à l'occasion d'un procès fleuve aux multiples rebondissements.
Cet atelier permettra d'enrichir Urbanhist en plaçant ensemble ce jour-là un nouveau point sur la carte interactive de Meurtres à la carte.

Samedi 4 mars 2023 : atelier participatif Champs troubles

En 1740 juillet 1740, lorsque la rencontre entre plusieurs glaneuses dans un champ dépendant de la métairie de Lancefoc tourne au pugilat...

Samedi 1er avril 2023 : atelier découverte La marquise et la présidente

Au trevers des centaines de lettres sur plusieurs décennies entre la marquise de Livry depuis Paris à son amie d'enfance la présidente Dubourg, à Toulouse, venez découvrir les préoccupations de deux femmes de la haute société du 18e siècle. Entre mode, lecture, éducation des enfants, gastronomie, agronomie, littérature ou encore expériences scientifiques, il y en aura pour tous les goûts.

Toulouse-sur-Garonne. Maquettes d’architecture et projets urbains (1960-2022)

Exposition : Toulouse-sur-Garonne. Maquettes d’architecture et projets urbains (1960-2022)


Toulouse-sur-Garonne. Maquettes d’architecture et projets urbains (1960-2022), se tiendra du 17 septembre 2022 au 2 janvier 2023, salle du Réfectoire, à La Grave, pour accompagner la restauration du dôme de la chapelle Saint-Joseph de la Grave, et à l’occasion des journées européennes du patrimoine.

Axe structurant du développement urbain, la Garonne est le témoin de l’évolution de Toulouse à travers le temps. Du pont des Catalans à l’île du Ramier, de part et d’autre de son lit, la Garonne raconte les visions politiques et urbaines successives, continues, discontinues, ou complémentaires. À travers cinq axes thématiques – protéger, transporter, habiter, animer et vitaliser – Toulouse‑sur-Garonne revient sur la relation mouvementée d’une ville à son fleuve. L’exposition présente une sélection de maquettes réalisées à l’initiative de la Mairie de Toulouse depuis 1960. Accompagnées de documents d’archives et d’actualités, elles montrent la ville telle qu’elle est, telle qu’elle aurait pu être et telle qu’elle est en train de devenir.

Ce projet, développé par la Mairie de Toulouse et les Archives municipales de Toulouse, co-produit en partenariat avec la Maison de l’Architecture Occitanie – Pyrénées, met en valeur 12 maquettes (10 % de la collection conservée aux Archives municipales), dont 11 ont été restaurées pour cette occasion. Y figure notamment la « maquette 1935 » de Toulouse, d’ordinaire visible dans la salle de lecture des Archives, et qui mesure près de 3 × 3 m. Des contenus graphiques et audiovisuels documentent l’ensemble.

Ouverture samedi et dimanche de 11 h à 18 h, et pendant les vacances scolaires, tous les jours de 10 h à 17 h. Fermeture les 25 décembre et 1er janvier. Fermeture à 16 h les 24 et 31 décembre.

Programme des visites, balades et ateliers sur www.toulouse.fr.

Venez jouer avec nous !


Des activités ludiques pour apprendre en s'amusant

Qui a dit que les Archives étaient un endroit austère et poussiéreux, où l'accès à la connaissance se méritait au terme d'un parcours semé d'embûches ?
Certainement pas nous.

Nous vous proposons donc ici de quoi vous divertir tout en révisant vos classiques :

 

  • avec les plans anciens : à explorer et à colorier

 

 

Élaborés dans le cadre de l'exposition Toulouse en vue(s) [en 2015], ces dessins vous permettront de tester vos connaissances
sur la ville de Toulouse.

Pour répondre aux questions, vous pouvez aussi vous aider de l'album en ligne des plans anciens des Archives.

 

 

 

  • avec la cocotte des Archives : à plier et à interroger

 

Pour répondre au défi des Archives municipales d'Orléans, à l'aide du modèle élaboré par Julien Benedetti et Anne-Laure Donzel, nous vous proposons la « Cocotte des Archives de Toulouse ».

Venez tester vos connaissances sur notre vénérable institution…
… puis découvrez l'ensemble du poulailler.

Et si vous ne vous savez pas comment la plier, pas de panique : un mode d'emploi est à votre disposition.
 

 

 

UrbanHist


Un Caravage à Toulouse ?


Bingo !

Depuis quelques jours, le nom du Caravage est sur toutes les lèvres. En effet, un tableau, découvert dans la région de Toulouse en 2014, lors de travaux de réparations d'une fuite d'eau, pourrait être une version inédite de l'une des œuvres du peintre Italien Michelangelo Merisi, dit Le Caravage.

Un second tableau du maître est évoqué dans un article relatant les recherches effectuées aux Archives municipales de Toulouse, en 2008, par l'historien Mickaël Szanto, maître de conférences à la Sorbonne (Paris IV), spécialiste de la peinture française du XVIIe siècle (Un deuxième Caravage recherché du côté de Toulouse).

Voici les deux sources d'archives qui sont à l'origine de l'article, extraites du dossier coté GG935 :

  • Procès verbal de l'expertise des tableaux présentés à Toulouse par Pierre de Brun, valet de la chambre du roi et marchand de tableaux, pour une blanque (loterie). Cahier 1 (26 feuillets).

L'expertise, faite à la requête des capitouls est conduite par les peintres Jean Chalette et David du Varin, dit Dujardin. Les toiles sont alors installées à la trésorerie (actuel temple Protestant, place du Salin) ; les deux experts (assermentés pour l'occasion) vaquent à leur commission du 19 au 22 décembre 1614 (il faut déduire le jour de dimanche où ils feront relâche).
L'ensemble des 160 toiles sera estimé à la somme de 17 000 livres.
42 500 cartels (tickets) seront mis en vente à 8 sols le billet (20 sous, ou sols, faisant une livre) ; il semble que cette loterie ait été un réel succès puisque seulement 325 de ces cartels n'ont pas trouvé preneur.


Le lot 126 est ainsi décrit :
126 Aultre tableau, de David et Goliat, sur toille, de Michel Ange de Caroage. Troys cens Livres 300 #

126  Aultre tableau, de David et
       Goliat, sur toille, de Michel
         Ange de Caroage. Troys cens
     Livres -                      300 #

 

  •  Procès verbal du tirage de la blanque. Cahier 2 (6 feuillets).

Ce tirage commence le 12 février 1615 et va courir jusqu'au 1er avril.
Chaque jour on procède au tirage d'un certain nombre de billets, ceux-ci ne sont pas toujours gagnants.
Le document nous permet de suivre l'état des tableaux gagnés, ainsi le 12 février un « Christ » (n° 141) et un « Jugement n[ot]re Seigneur » (n° 103) sont attribués à des gagnants.
Le 17 mars, après une semaine de tirages multiples sans succès, le n° 126, « David et Goliat » est enfin gagné par une personne qui nous restera inconnue.

 

Le dix-septie[me] dud[it] moys, ont esté aussy tirés Septante-neufz bilhetz Le mesme jour, auroit esté aussy tiré ung Tableau, David et Goliat, n°126.

Le dix-septie[me] dud[it] moys, ont esté aussy tirés
Septante-neufz bilhetz.
Le mesme jour, auroit esté aussy tiré ung
Tableau, David et Goliat, n° 126.

 

TOULOUSE EN VUE(S) 1515-2015


Visuel de l'exposition Toulouse en vue(s) 1515-2015

 

A télécharger

 

le dossier de presse au format pdf (1,5Mo)

le kit média contenant des images basse définition (5,6 Mo)

le kit média contenant des images bonne définition (46,7 Mo)

le kit média contenant des visuels de communication (8,5 Mo)

Pour plus d'informations, veuillez nous contacter via le formulaire : Contact